2 commentaires sur “Charbon noir, Glace fine

  1. Bonjour Olrik,

    Super film dont tu parles. Par contre tu fais référence au titre, à noter que le titre original signifie « Feux d’artifice en plein jour » ce qui à mon sens illustre encore mieux le film que « charbon noir » comme tu le dis à la fin : absence d’artifice, de superflu n’altérant en rien la puissance du truc.
    J’avais vu ce film dans la foulée de Touch of Sin, magnifique lui aussi et prenant à rebours tous les standards HK. Similaires dans leur vision commune de la Chine contemporaine !

    Ps : suis allé en Japonie cet été marauder vers Jimbocho sur les conseils de ton article, et bon je voulais y aller de mes retours sur photobooks & co mais bon hein je posterai ça là où il se doit.
    à bientôt,

    J'aime

    • Apparemment le réalisateur aime bien le fait que son film ait deux titres complémentaires. L’un évoque une réalité brute, l’autre un imaginaire protecteur (chose que l’on comprend sur le visage apaisé de Wu Zhizhen à la fin).
      Toujours pas vu Touch of Sin, il faut absolument que je le vois. D’une manière générale j’aime bien ce genre de films chinois, avec un regard brut de décoffrage sur la société chinoise.

      Pour les retours, oui, n’hésite pas à poster cela sur BdJ. Ça fait longtemps d’ailleurs que je n’ai rien posté sur des photobooks, ça pourra peut-être me remotiver.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s