2 commentaires sur “Led Zep, gloire et décadence du plus grand groupe du monde

  1. je mets cette bio sur ma liste alors, après l’autobio de Keith Richards, ça devrait le faire.

    Led Zep, j’ai raté le concert unique de Londres en 2007, mais j’ai pu voir Robert Plant avec son groupe Band of Joy, et ma foi, c’était très bon. Band of Joy, qui était déjà le nom de sa formation (et de Bonham) avant Led Zeppelin, en 1967, et qui annonçait un peu la suite…

    J'aime

  2. Franchement, je pensais que j’allais galérer un peu pour le lire et je l’ai finalement dévoré en une semaine.
    Sinon j’ai l’autobio de Richards sur ma liseuse, pas encore lue mais ça ne saurait tarder, je suis d’humeur livres rock en ce moment. Là je suis dans le « Pink floyd » de Nick Mason.

    Plant, j’ai failli le voir il y a deux ans, il était venu au festival Blues Passion à Cognac avec son groupe « Sensational Space Shifters ». J’avais laissé tomber car c’était au moment de préparatifs pour un voyage au Japon. Et puis il y a toujours la crainte de voir une vieille idole et d’être un peu déçu. Avec le recul, je regrette un peu…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s